Vous êtes ici

Un peu plus de trois milliards de francs guinéens pour soutenir l’autonomisation des femmes et filles

Le Ministère des Droits et de l’Autonomisation des Femmes a bénéficié d’un lot de don pour soutenir les femmes et les filles en cette période de COVID 19. Ce don est composé de matériels et consommables de couture, coiffure, agriculture et d’informatique. C’est un appui vise à l’autonomisation des femmes pour réduire l’impact de l’épidémie de COVID 19 sur leur vie.

C’est un don du Fonds des Nations Unies pour la Population. Il est destiné à 100 groupements de 1000 femmes des régions de Kindia et Mamou, 180 jeunes filles diplômées en couture et coiffure dans les centres d’autonomisation féminine (CAF) de Mamou et  au fonctionnement des CAF de Dubréka et Mamou. Aussi, Vingt-six (26) services intégrés de prise en charge médicale, juridique des violences basées sur le genre y compris la médecine légale, l’OPROGEM et la gendarmerie à travers la Brigade Spéciale de Protection des Personnes Vulnérables (BSPPV) bénéficieront de cet appui.

« Le don pour lequel nous précédons à la remise aujourd’hui, constitue une de nos contributions au plan de riposte du Ministères des Droits et de l’Autonomisation des Femmes et celui de l’Action Sociale et des Personnes vulnérables » a indiqué Madame la Représentante de l’UNFPA en Guinée.

Ce don est donc « un investissement dans les femmes et filles du milieu rural est un facteur pour favoriser la construction de familles fortes et capables de faire face aux défis économiques de plus en plus nombreux de notre époque. Nous avons donc la responsabilité de faire tomber les barrières qui empêchent les femmes de jouir pleinement de leurs droits » a – t – elle déclaré.

Ce don estimé à trois milliards vingt-cinq millions trois cent quarante-quatre mille cinq cents francs guinéens (3 025 344 500 GNF) est composé de kits de saponification, teinture, coiffure, couture, de transformation agroalimentaire, informatiques, matériels et intrants agricoles et des Groupes électrogènes.

Pour  Hawa Béavogui, Ministre des Droits et de l’Autonomisation des Femmes dans son discours de circonstance, ce geste de l’UNFPA. Ce don vient en effet, en appui au plan de riposte du Ministère des Droits et de l’Autonomisation des Femmes en faveur des femmes et filles qui restent les couches les plus impactées par la COVID 19.